TT MAGAZINE

Recyclons ensemble!

1 février, 2019

Recyclons ensemble!

On estime que 80% du plastique que nous jetons finit dans l’océan.  En moyenne, ce sont 46 000 morceaux de plastique par km carré dans l’océan. Ces chiffres sont alarmants. L’océan est la source de toute vie sur notre planète. Le plastique détruit non seulement les habitats naturels, mais il est également néfaste pour nous, les créateurs de ce désastre. Au moins 271 espèces ont déjà été sérieusement affectées par les déchets plastiques. Parmi les espèces les plus touchées on retrouve les tortues (86%  d’entre elles sont concernées), les oiseaux marins (44%) et les mammifères marins (43%). Ces animaux peuvent être blessés physiquement, mais les jeunes peuvent aussi être entravés dans leur croissance. S’il est facile pour nous d’identifier un sac plastique dans l’océan, la tortue elle, peut le facilement confondre avec une méduse, l’une de ses principales sources de nourriture. Les anneaux en plastique utilisés pour emballer les canettes de bière ou boissons gazeuses sont un autre exemple dévastateur. Ces plastiques extrêmement durables peuvent littéralement empêtrer les tortues et déformer leurs carapaces. Les particules de plastique utilisées dans les produits cosmétiques exfoliants sont presque indestructibles, et leur taille minuscule fait que les poissons les ingèrent constamment. À cela s’ajoute l’augmentation alarmante du nombre de filets de pêche abandonnés, où toutes sortes d’espèces s’empêtrent quotidiennement, et aussi les divers produits de consommation tels que les pneus, qui sont souvent traités avec des produits chimiques spéciaux. Bien souvent, ce qui nous prend une seconde à jeter persiste dans l’océan pendant des centaines d’années, continuant de nuire à la faune et la flore marines. Beaucoup de ces problèmes peuvent trouver leur solution dans le recyclage. Malgré son coût encore élevé, de grands progrès ont été réalisés ces dernières années en termes de recyclage. Et en attendant le jour (que nous espérons proche) où tout sera recyclé, que la fabrication de matières premières aura une empreinte carbone neutre et que toutes les énergies seront renouvelables : Faisons notre part maintenant!

Tulson Tolf est un leader de l’industrie de l’escalade connu pour son utilisation de produits durables et sans polluant. Comme nous le savons tous, l’un des composants principaux des semelles de chaussures d’escalade est le caoutchouc. Pour nous, cet élément est fondamental car il garantit une bonne adhésion à la roche. Nos caoutchoucs sont traités avec des produits durables haut de gamme, un surcoût que nous assumons avec grand plaisir. Tous les matériaux sont végétaliens et non testés sur les animaux. Notre problème avait toujours été le caoutchouc. Jusqu’à aujourd’hui! Car après avoir longtemps travaillé sur une solution, nous sommes maintenant prêts à lancer notre nouveau projet. Le recyclage ! S’il vous plaît, ne jetez plus vos vieilles chaussures d’escalade. Ramenez-les dans un point de vente Tulson Tolf, et nous les collecterons avec plaisir pour les recycler. Notre objectif numéro un a été atteint – créer un produit propre. Pas de cruauté envers les animaux, pas de déchets toxiques, une fabrication en Europe par des ouvriers hautement qualifiés, avec une technologie que nous avons adaptée pour créer le produit du futur. Notre objectif numéro deux est entre vos mains : Fermer le cycle de la même manière, propre. Appréciez nos produits, prenez du plaisir à les utiliser, et lorsqu’ils vieillissent, ne les jetez plus. Recyclez-les. Nous vous offrons le service complet du début à la fin.

WONDERS OF THE SEA 3D est une expérience unique ainsi qu’une déclaration d’amour faite à l’océan. Des Îles Fidji aux Bahamas, Jean-Michel Cousteau et ses enfants, Céline et Fabien, se lancent dans un voyage incroyable pour nous faire découvrir l’océan comme on ne l’a jamais vu et nous en apprendre davantage sur les menaces qui pèsent sur ce dernier. Trois années de recherche et développement ont été nécessaires pour obtenir les images finales qui émerveilleront le public des cinémas du monde entier. Qui de mieux que Jean-Michel Cousteau, fils du légendaire Jacques Cousteau, explorateur et environnementaliste de renom, pour nous faire découvrir la beauté du monde sous-marin et nous de communiquer ce message clair: nous mettons l’océan en danger.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons tous changer nos comportements, qui, dans la plupart des cas en raison d’un manque d’information, endommagent la vie marine. Raconté par le célèbre environnementaliste Arnold Schwarzenegger, aux côtés d’une équipe exceptionnelle d’écologistes, d’explorateurs, de musiciens et de biologistes marins, ce film est un trésor unique. D’un côté, on tombe sous le charme de la beauté des couleurs et des espèces sous-marines jamais vues auparavant. D’un autre côté, nous sommes informés sur les dégâts causés par l’homme sur les écosystèmes marins. Finalement, le message est clair, nous avons encore le temps de revenir en arrière. Comme le dit Jean-Michel Cousteau, “Les gens protègent ce qu’ils aiment. Mais comment peuvent-ils protéger ce qu’ils ne comprennent pas?” Tout commence par l’apprentissage et ce film est une leçon pour tous. Si nous avons endommagé l’océan, nous pouvons également aider à réparer les dégâts.

Chez Tulson Tolf, nous vous encourageons à aller voir ce film au plus vite. Aux États-Unis, il est distribué par Myriad Pictures (date de sortie à venir prochainement). Au Canada, le public pourra voir le film à partir du 1er février. Ces images absolument magnifiques en 3D sont à couper le souffle, on a l’impression de plonger aux côtés de la famille Cousteau. Ces créatures multicolores rarement vues, évoluant dans un monde sous-marin exceptionnellement vibrant, fascineront, éduqueront et divertiront toute la famille, tout en transmettant un message important: protéger nos océans. Plus d’informations sur: wondersofthesea3d.com et myriadpictures.com